vendredi 27 novembre 2015

La quête du Graal

En région parisienne trouver un arbre est une pratique courante et surtout très facile pour qui aime arpenter les rayons des jardineries toutes plus fournies les unes que les autres... oui mais voila, lorsque l'on cherche quelque chose de spécifique on le trouve souvent à des prix exhorbitants et la qualité laisse à désirer

A notre retour de Bretagne la voiture était chargée comme un mulet... nous avons déjà prévu d'y retourner à notre prochain séjour mais cette fois ci avec un utilitaire puisque nous ramènerons notre grumeau et tout son bardât en plus de quelques végétaux supplémentaires


C'est donc en Bretagne que nous avons découvert nos 4 graal, oui rien que 4... j'aurais pu rendre jalouse ce cher Indy parti en quête d'un autre graal dans le Khazneh ...

Pas de serpent dans nos valises mais un splendide Acer Capillipes dit à peau de serpent, un spécimen que je voulais offrir à zhom depuis fort longtemps mais les prix prohibitifs (de la région parisienne) m'avaient tout simplement fait abandonner l'affaire...




Nous avons aussi ajouté dans notre caddie l'Acer Palmatum Seiryu qui remplacera celui qui se meurt dans notre jardin


Cette fois nous avons joué la sécurité et fait l'acquisition de deux pots dans lesquels nous installerons les deux acers, pas question pour nous de les voir disparaitre à plus ou moins court terme

 

Les acers n'aimant pas la sécheresse ni l'eau stagnante, nous avons suivi les conseils donnés et mis dans le fond des pots des billes d'argile copieusement rincées puis nous avons ajouté le mélange de terre végétale + terre de bruyère + sable


Nous avons fait un dome autour de chacun des pieds afin que l'eau puisse s'écouler de part et d'autre et ainsi éviter les retenues qui pourraient avoir un impact néfaste sur ces deux splendides spécimens


Ils seront installés au fond du jardin au printemps où ils seront protégés du soleil par la haie arbustive 


An parallèle, j'avais évoqué avec zhom mon idée d'accueillir quelques arbres fruitiers et j'avais entamé le ménage aux abords de la cloture de bois, nous avons pu mettre en terre un pommier Reine des Reinettes dit autofertile, en fait il vaut mieux lui installer un copain qui pourra le poléniser et permettre une meilleure fructification ... je rajouterais dans quelques semaines deux autres tiges de bambou pour faire remonter les branches les plus hautes et ainsi avoir une belle forme de U, je sais ce n'est pas très flagrant mais il faut bien commencer petit pour ensuite voir plus grand



Il m'a suffit ensuite de couper au sécateur les petites branches qui dépassaient et qui n'auraient pas d'utilité dans le futur, puis passé les découpes à la bouillie bordelaise pour éviter aux maladies de s'installer


Nous avons utilisé la même technique pour le pommier Idared qui était vendu en format quenouille, ses tiges basses longues et graciles nous ont permis de le positionner sans trop de soucis et de pouvoir entortiller ses branches sur l'axe des tiges de bambou, nous avons aussi commencé à écarter jusqu'à sa limite les deux branches centrales, elles seront écartées puis positionnées de telle manière qu'elle puissent ensuite être remontées de part et d'autres des tiges basses


C'est l'avantage de leur donner une forme, avec des branches mobiles rien de plus simple, il faut simplement être vigilant à la manipulation, c'est ainsi que j'ai cassé un petit bout d'une tige qui j'espère repartira au printemps.

Et si je vous parlais de l'addition maintenant,  humm me direz-vous, ça a du couter un bras !!!

Afficher l'image d'origine

Que néni, acheter des plantes en province est souvient bien plus intéressant dans la mesure ou les prix sont accessibles et les plantes solides car bichonnées par la main experte des jardiniers connaisseurs, je vous l'accorde tout le monde ne peut pas faire le trajet pour acheter ses végétaux mais c'est quelque chose à ne pas négliger.

Exemple, le pommier Reine des Reinettes déjà palissé valait la modique somme de 90 €uros chez Jar....d sachant fort bien qu'à ce prix là l'arbre ne sera pas de très bonne qualité et qu'un acer à peau de serpent vaut en moyenne et pour un petit modèle entre 120 et 160 €uros pièce.

L'addition totale pour les deux acers et les deux pommiers aura été de 69,00 €uros, oui vous avez bien lu, il n'y a pas d'erreur de chiffres.

En comparaison l'addition pour le rachat (en région parisienne, hic) d'un sac de terre végétale + un sac de terre de bruyère + un sac de billes d'argile + un sac de  sable + 2 pots + des tiges de bambou nous aura couté presque le double.

24 commentaires:

  1. Quelle idée un arbre à peau de serpent! ;-)) néanmoins je souhaite longue vie aux nouveaux pensionnaires de ton jardin. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il est vraiment original avec son écorce striée ainsi, un très joli sujet
      gros bisous et belle journée

      Supprimer
  2. Effectivement, le prix était très intéressant ! Maintenant, il faudra patienter pour les bonnes petites récoltes. Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Lulu
      oui, il faudra de la patience, j'espère pouvoir les emmener avec moi lors de notre déménagement l'année prochaine, je croise les doigts... ;-)
      gros bisous et belle journée (ici ça caille)

      Supprimer
  3. Tes prix ne m'étonnent pas du tout, vus d'ici! Et chez nous, les prix de la capitale sont ceux de tout le pays... J'achète parfois en France, mais alors, les gabelous me cherchent des noises! En tout cas pas question, d'avoir une remorque!!!
    Les érables vivent bien en pots, mais j'en ai deux plantés dans ma terre argileuse qui vont très bien, après les premières années où j'ai ajouté de la terre de bruyère. A partir de 4 ans, ils se débrouillent très bien tout seuls... A tester!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les gabelous (rires), j'aurais dit ça du sud de la france ;-)
      J'ai effectivement lu quelque part qu'ils se plaisaient en pot, comme de toute façon nous ne voulons pas prendre de risque, ils seront très bien installés dans leur pot que nous changerons au fil du temps et de leur évolution
      Belle semaine

      Supprimer
  4. Coucou Christine ! je croyais avoir écrit un com. sous ton article des pépinières du Penhoët que je connais bien et ne le retrouve pas. Cette pépinière n'est pas très loin de chez moi et je lui achète régulièrement des plantes. Un petit détour et tu arrives chez moi :-)
    Ta quête du Graal a été couronnée de succès car cet acer est vraiment magique ! j'ai hâte de voir ce qu'il fera chez toi d'autant que tu vas le maintenir en pot.
    Pour les prix, bien sûr je ne suis pas étonnée et du coup me garderai bien d'aller acheter des plantes dans la région parisienne, à Chantilly ou à Saint Jean de Beauregard où les prix doivent être prohibitifs non ?
    Ta plantation de fruitiers m'intéresse car nous en train de préparer le terrain pour recevoir des fruitiers tout prochainement. Je ferai un billet sur le sujet prochainement.
    Bises ma chère Christine et à bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Chantal,
      heu j'ai relu tous les commentaires que tu avais fait, j'ai même vérifié dans les "comm à valider" mais je n'ai rien vu concernant le message dont tu me parles, peut e^tre a tu fermé la fenêtre avant d'enregistrer ton message (rires)
      Oui nos acers seront maintenus en pot, c'est préférable si on ne veut pas les perdre à nouveau etp uis là les spécimens sont de toute beauté.
      Comme tu l'as dit, les expos florales sont des "pompes à fric" et les clients se font prendre, mais bon la vie à paris étant chère, faut pas s'étonner
      J'ai hâte de voir ton post sur les fruitiers, je m'intéresse fort au sujet en ce moment
      Gros bisous et à bientôt

      Supprimer
  5. Nous sommes des pigeons en région parisienne ?
    Merci pour les conseils de plantation, j'envisage un acer en pot !
    J'irai faire un tour dans les pépinières autour de Pornic lorsque j'irai chez ma mère
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. voila une très bonne idée que celle d'aller dans les jardineries bretonne, tu devrais y trouver de jolis spécimens
      bises

      Supprimer
  6. De belles plantations d’automne ! "Petit arbre deviendra grand..."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'espère que tous seront magnifiques au jardin

      Supprimer
  7. En Belgique aussi, nous avons de grosses différences de prix suivant où l'on se trouve dans le pays. Beaucoup de producteurs se trouvent dans la partie néerlandophone. Dès lors, les prix y sont beaucoup plus attractifs là-bas. Mais bon, il faut y aller. En tout cas, le montant que tu as payé pour tes plants est vraiment très raisonnable. Bon samedi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. imagine toi que je n'avais plus l'habitude de voir des prix aussi attractifs, au moment de l'addition je craignais un peu la douloureuse, qu'elle ne fut ma surprise (une bonne) du montant
      très intéressant

      Supprimer
  8. En région parisienne, il y a quelques pépiniéristes mais la plupart du temps, ce sont des revendeurs.
    J'aime beaucoup tes achats. Pour le reine des reinettes, il vaut mieux lui mettre un copain, effectivement. Nous, nous avons une reinette du Canada qui lui sert de pollinisateur.
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai choisi reine des reinettes et zhom le Idared, chacun le sien ;-)
      c'est peut être justement le fait que ce soit des revendeurs qui expliquerait le fait que les prix soient aussi gonflés
      bises et belle semaine

      Supprimer
  9. Jolies emplettes et encore + que le prix les souvenirs du périple breton y seront attachés
    bisesss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu as tout à fait raison, le périple aura été bénéfique, les arbres sont plantés, y'a plus qu'à
      bises et bonne semaine

      Supprimer
  10. Oh, ça va être super, plus tard, de déguster des pommes de ton jardin!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ha oui alors, mais dans 4 ans minimum, ça va me sembler long

      Supprimer
  11. j'adhère complètement à ton choix concernant les acers !!! et tu as eu bien raison de faire quelques km car outre une balade sympa, il est bien connu que la province offre des tarifs beaucoup plus avantageux !!! par contre mon pépiniériste fétiche, M.BESSARD dans l' Ain pousse des grands cris lorsqu'on lui demande s'il faut mettre de la terre de bruyère !!! il conseille plutot un peu de tourbe et un paillage d'écorces ou d'aiguilles de pins ... perso je n'utilise pas non plus la terre de bruyère mais peut être qu'en pot c'est mieux ... on a hâte de voir ton printemps et les jolis feuillages à présent :)
    bonne soirée et ... à très vite Christine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. n'ayant pas de recul sur la méthode de culture idéale des acers, nous avons suivi cette fois aveuglément les conseils du pépinièriste breton, on verra à l'usure comme à l'usage, nous pourrons toujours changer la méthode par la suite si d'aventure ils n'allaient pas bien.... pour le moment l'acer peau de serpent fait des feuilles, l'autre les as perdu, c'est comme ça en cette saison ;-)
      Nous verrons au printemps comment se portent nos bijoux mais nous avons hâte de le découvrir
      Belle soirée à toi également - gros bisous

      Supprimer
  12. De bien jolis achats! Je ne connaissais pas cet acer peau de serpent il est très beau et à ce prix là pourquoi se priver!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. surtout que le total valait pour les 4 arbustes donc pour nous c'était une très bonne affaire ;-)

      Supprimer

Merci à tous pour vos petits messages
Des messages que je prends toujours plaisir à découvrir et auquel je réponds dès que j'ai un moment de disponible
@ bientôt