jeudi 20 décembre 2012

Fin d'année

Vous l'aurez probablement remarqué mais depuis quelques semaines mon blog est laissé de côté comme à l'abandon, j'ai de jolies choses à vous montrer mais peu de temps pour les afficher


Alors pour illuminer mon blog j'ai décidé de vous montrer mes dernières photos, des images prises il y a quelques semaines et alors que l'automne était encore emmitouflé dans ses magnifiques couleurs, la sensation de paix et d'absolue tranquillité valaient tous les trésors du monde




Le reflet des grands arbres dans l'eau noirâtre de l'étang tout proche


et les couleurs fabuleuses de ce tout début de journée, le ciel a pris feu juste quelques instants me faisant penser au bord de mer alors que je regardais l'horizon, le trompe l'oeil est fantastique




et puis la vie a repris son cours tandis qu'à cet instant même j'aurais voulu arrêter le temps

jeudi 6 décembre 2012

L'hiver arrive

Aux belles journées de septembre et octobre se sont substituées le brouillard puis la fraîcheur de novembre  tant mieux, la terre va pouvoir s'enrichir, les arbres et les plantes entrer en sommeil pour de bon, l'atmosphère s'est considérablement rafraîchit et le gel a fait son apparition, la neige est semble il prévue pour la nuit prochaine, alors avant que la blancheur ne recouvre le paysage, j'en profite pour aller bidouiller au jardin et enlever quelques mauvaises herbes par ci, une branche de rosier par là


Alors qu'il y a encore quelques semaines il restait des feuilles sur mes arbustes, là ils sont aussi nu que ma main tandis qu'au potager toutes les plantes ont été brûlées par le froid assassin... je coupe les dernières branches de mon magnifique pied de rhubarbe que je décapite au plus près du sol et le recouvre d'un pot retourné, il passera ainsi l'hiver protégé du gel pendant que les branches flétries iront s'entasser dans le bac à compost, je recouvre en passant ma table d'une bâche en plastique, les chaises et fauteuils de jardin sont depuis un bon moment rangés au garage tandis que mes arrosoirs sont vidés et rangés sous la pergola


Je passe en revue la mangeoire des oiseaux dans laquelle j'ai ajouté de bonne boule de graisse aux graines , je range dans ma serre mes plantes grasses, elles seront protégées par un couvercle sur lequel j'ai installé  un voile de protection plié en de multiples couches, elles ne devraient pas trop souffrir du froid


Je regarde un instant le givre fondre au soleil timide de ce début décembre, le ciel est bleu à l'instant où je fais ce message, et moi je rêve déjà du printemps

vendredi 23 novembre 2012

Au ralenti

Les beaux jours étant désormais derrière nous il faut maintenant affronter la grisaille et la fraîcheur, avec l'automne qui sévit et l'hiver qui s'annonce, ce blog va fonctionner au ralenti, non pas que je n'ai pas envie de vous montrer de jolies choses mais mes plantes et mon jardin sont rentrés en sommeil, la lumière douce du soleil a fait place à une chape de nuages et à un brouillard quasi constant... mais entre deux toutes petites percées solaire, je réussi à capturer ce magnifique ocre lumineux de l'érable posté devant la maison


Ou encore le fabuleux rose tendre de mes derniers oeillets


L'orangé de ce joli champignon 


et pour terminer cette marguerite du jardin


Peu ou pas de floraison sur mes orchidées qui sont elles aussi rentrées en sommeil attendant un hypothétique printemps pour se remettre à prospérer...

@ bientôt pour d'autres images

dimanche 18 novembre 2012

Novembre au jardin

Après de longues journées passées sous le brouillard et le manque de lumière voila que la pluie arrive et avec elle le radoucissement des températures... il a arrêté de pleuvoir un cours instant et je m'en vais photographier mon joli rosier rosier baccara noir (plus rouge que noir) avant que l'hiver n'emmène avec lui ses bourgeons en voie de pourrissement

Photos personnelle - Test format Raw




J'aurais aimé des gouttes d'eau de type brouillard pour rendre sa parfaite beauté à ce bouton malheureusement la météo n'aura pas été de mon côté et la macro de mon appareil photo laisse franchement à désirer...

J'y retourne pour quelques tests

lundi 12 novembre 2012

Une visite surprenante

Un dimanche matin ordinaire sous la grisaille parisienne, un temps frais et humide, bref un vrai temps de toussaint et alors que le jour vient de se lever mon fils m'appelle "maman vient voir, nous avons un visiteur au jardin"... 

Ni une ni deux je l'envoie vite chercher mon appareil photo afin de capturer en image ce jeune hérisson, pas le temps de faire une mise au point et je ne veux pas m'approcher davantage pour ne pas l'effrayer, clic clic le voila dans l'apn



C'est la toute première fois que nous avons la visite d'un hérisson depuis que nous habitons la maison, je suppose qu'il loge dans le tas de bois du voisin d'à côté, en effet, rien de mieux que de jolis rondins pour passer un hiver tranquille, gageons qu'il fait des réserves de nourriture pour ne pas mourir de faim ces prochains mois.

vendredi 2 novembre 2012

CATTLEYA BICOLOR ALBA X SOPHRO COCCINEA

CATTLEYA BICOLOR ALBA X SOPHRO COCCINEA

Photo personnelle novembre 2012


Famille : Hybride
La température de culture à préférer : Chaud
Humidité : élevée
Couleur de la fleur : rose foncé
Lumière : élevée
Parfumé-e : non
Prix : 20 €uros
Fournisseur : Mr GRAZZIANO

Ce petit spécimen est arrivé à la maison voici quelques mois et provient de la serre de mon fournisseur favori.

Au début j'ai eu quelques appréhensions concernant la culture de cette espèce car les cattleyas sont réputés difficiles à cultiver et à faire fleurir autant vous dire que je l'ai acheté avec beaucoup d'hésitations et j'avoue que j'étais dubitative sur le sujet.



Quelques mois après force est de constater que non seulement elle se plait mais en plus elle me fait le plaisir de fleurir, quelle joie j'ai ressenti lorsque j'ai découvert il y a quelques jours un unique bouton floral, sa fleur délicatement teintée de rose framboisé est splendide de par sa simplicité et il ne manque qu'un parfum pour la sublimer encore.

Malheureusement l'automne et le manque de lumière ont joués les troubles fêtes, la qualité des photos est déplorable et la couleur ne rend absolument pas même en passant plusieurs filtres.

Mes conditions de culture :

Ce spécimen est cultivé en pot transparent et son substrat est composé essentiellement de copeaux de bois de moyenne granulométrie. Je l'arrose toutes les semaines à l'eau de pluie et j'essaye de lui laisser un semblant d'humidité aux racines et j'ajoute un peu d'engrais de temps en temps.


J'espère qu'elle va fleurir à nouveau ces prochaines semaines

mardi 23 octobre 2012

stanhopea jenischiana

STANHOPEA JENISCHIANA

Photo personnelle  -  Décembre 2010

DSCN1024

Origine  : Depuis le Mexique jusqu'au Brésil en passant par le sud des Caraibes
La température de culture à préférer : tempérée
Humidité : élevée, toujours conserver le substrat humide
Couleur de la fleur : orangée
Lumière : ombre moyenne
Parfumé-e : Odeur capiteuse entre caramel et chocolat
Prix : /
Fournisseur : Mr GRAZZIANO
Plus d'infos ici

Mes conditions de culture :

J'ai eu cette plante par division chez mon fournisseur favori qui l'avait installée dans un panier ajouré et son substrat est composé de copeaux de bois de grosse granulométrie. C'est une espèce épiphyte ayant besoin d'une forte ambiance humide et il faut l'arroser fréquemment ce que je ne fais pas bien sur, par manque de temps avant tout.

C'est un spécimen que j'ai eu la chance de voir s'épanouir au moment de son arrivée puisqu'elle avait très rapidement fleurie, une floraison spectaculaire et délicieusement parfumée mais qui ne s'est pas reproduite depuis, mes conditions de culture n'étant pas optimum j'espère pouvoir lui faire reprendre vie ces prochains mois.


Après une période passée au jardin et arrosée souvent à l'eau de pluie (il a tellement plu), je l'avais accrochée à la gouttière de la pergola, cette jolie demoiselle a profité d'une température adéquate puisque ces dernières ont rarement dépassées les 25° et d'une humidité constante... depuis son retour à la maison, je l'ai accrochée à côté de la fenêtre de la salle à manger où elle profite d'une lumière somme toute modeste, malgré tout j'ai remarqué une toute petite pousse qui émerge doucement des méandres racinaires


J'espère que cette fois j'arriverais non seulement à lui faire produire d'autres pseudobulbes mais aussi à la faire fleurir et ce n'est pas gagné... vous pourrez retrouver quelques images de sa précédente floraison sur les pages de mon ancien blog ici

jeudi 18 octobre 2012

Nanodes Porpax

NANODES PORPAX

Photo personnelle - Octobre 2012



Famille des épipendrums
La température de culture à préférer : tempérée à chaud
Humidité : élevée, toujours conserver le substrat humide
Couleur de la fleur : rougeatre
Lumière : Elevée
Parfumé-e : non
Prix : /
Fournisseur : Mr GRAZZIANO
Plus d'infos ici

Mes conditions de culture :

Voila une plante qui ne nécessite pas de soins particulier, elle demande par contre une humidité constante alors je l'ai installée avec certaines de ses copines dans un bac rempli de billes d'argile dans lequel je laisse de l'eau en permanence et ça semble lui réussir puisqu'elle fait pousse sur pousse.

Désolée pour la qualité catastrophique des images présentées sur ce blog, la luminosité en cette journée est proche du 0, même avec la lumière, rien n'y fait, le flash quant à lui à refusé de fonctionner




Vous voyez ces petites protubérances dodues, il y en a une en bas de l'étiquette, la seconde en haut à droite de l'image et d'autres bien cachées invisibles sur la photo, elles sont le signe d'une floraison prochaine


J'ai hâte qu'elle fleurisse

dimanche 14 octobre 2012

Laelia Praestens x Alaori

Le temps maussade de ce début d'automne laisse présager quelques jours de grisaille et de pluie, l'eau ruisselante voile la lumière du jour en ce dimanche tristounet, il est vrai que la météo cette année est catastrophique au moins ne manquerons nous pas d'eau


Mais les mauvaises conditions météo n'empêchent pas mon petit jardin de verdure de s'épanouir derrière la fenêtre de la cuisine, de nombreuses surprises (que je vous ferais découvrir ces prochains jours) viennent mettre du bonheur dans ma maison et ce n'est pas mon joli petit Laelia qui dira le contraire puisqu'il se met à produire pousses et bouton floral


Nouvelles racines, nouvelles pousses, un vrai bonheur pour cette plante que je croyais difficile de culture au point de refuser d'en avoir un second spécimen, quelle erreur s'aurait été


Pour retrouver sa floraison, vous pouvez visiter mon ancien post ici

jeudi 4 octobre 2012

Bulbophyllum echinolabium

Bulbophyllum echinolabium


Origine  : Sud est de l'Asie (Célèbes, Sulawesi, Bornéo)
La température de culture à préférer : tempérée
Humidité : élevée, toujours conserver le substrat humide
Couleur de la fleur : rougeatre
Lumière : ombre moyenne
Parfumé-e : Odeur affreuse de chair en décomposition
Prix : /
Fournisseur : Mr GRAZZIANO
Plus d'infos ici

Mes conditions de culture :

Elle est installée dans un substrat composé essentiellement d'écorces de moyen calibre, son pot est muni d'une suspension afin que je puisse l'accrocher à la fenêtre de la salle à manger, elle profite ainsi d'une exposition nord et d'une lumière somme toute modeste qui semble lui convenir.

Cette orchidée fait partie de la maison depuis environ deux ans maintenant voir même peut être trois ans, je ne l'ai jamais vu fleurir mais produire des pseudobulbes assez régulièrement... alors cette année je l'ai installée dehors où accrochée à la gouttière elle était régulièrement arrosée à l'eau de pluie, le printemps ayant été plus que maussade, l'été plus que moyen lui aussi... un peu d'engrais de temps en temps et rien de plus je n'avais plus qu'à attendre.

Elle a profité de la fraîcheur de ces dernières semaines ce qui a apparemment eu du bon, une belle pousse a fait son apparition. La plante baigne dans un bain d'eau de pluie et de savon de marseille agrémenté d'alcool à 70°, ce mélange est destiné à débarrasser mes plantes des cochenilles qui se sont invitées pensant qu'ici la nourriture serait servie à profusion.


Photos septembre 2012




J'espère qu'elle fleurira en 2013, en dehors du fait qu'elle sente excessivement mauvais, sa beauté vaut surtout par ses magnifiques pendeloques et sa robe colorée absolument magnifique...

dimanche 30 septembre 2012

Le potager de cette année 2012

Un hiver quasi inexistant aura succédé un printemps maussade et pluvieux puis un été mi fugue mi raisin, le mois d'août lui aura vu la sécheresse revenir et emmener avec lui les quelques semis tentés pendant que les températures frisaient avec les 20°, autant dire que cette année 2012 aura été mauvaise sur tous les plans, il n'y avait qu'au jardin où fleurs et arbustes ont fleuri sans discontinuer mais tout cela n'apportait que quelques satisfactions sans commune mesure pourtant avec l'année 2011 qui aura été prolifique.

Les haricots verts commencent seulement à donner 


Quelques laitues d'hiver en mode pousse


Ce pauvre tournesol s'est flétri de désespoir


Les tomates cerises rougissent à la maigre lueur du soleil,
on n'en remplira pas un saladier



Même les oeillets ont fleuri tardivement et les fleurs sont restées petites pendant qu'à côté la ciboulette prenait des allures champêtre



Quelques framboises tardives, délicieuses


et les dernières fleurs de courgettes


Conclusion, cette année 2012 est et restera comme une catastrophe au potager. 

Une année sans tomate, quelques haricots beurre mais juste de quoi remplir une assiette à soupe,  des laitues en petit nombre, quelques carottes et navets délicieux à la saveur incomparable, seules les courgettes auront mis du plaisir dans nos assiettes alors que presque tous les semis auront fini par fondre devant l'humidité, le peu qui aura survécu aura du subir l'invasion des baveux puis les attaques répétées des voraces oiseaux, enfin la taupe aura eu raison de notre potager mais sa capture aura tout de même été un grand soulagement pour les quelques semis réalisés en ce mois d'août, je suis devenue une professionnelle pour la pause des pièges.

Aujourd'hui il reste encore quelques carottes qui poussent difficilement, idem pour les navets,  les pieds de courgettes et les pieds de haricots verts vont être laissés pour l'instant en place le temps de produire quelques légumes, tout le reste sera arraché et mis dans le composteur pour servir d'engrais l'automne prochain. 

Un mois d'octobre que nous espérons humide car nous manquons d'eau malgré les pluies importantes de ce printemps, nous pourrons alors entamer la taille des rosiers puis le déplacement de certains d'entre eux, la plantation de bulbes arrivera dans les jours prochains et celles de graines et de boutures récupérées dans des échanges intégreront le jardin également, enfin ce sera la foire aux plantes de Courson où nous ferons l'acquisition de quelques spécimens qui viendront remplacer les plantes abimées par les intempéries.

Oui, beaucoup de travail en perspective pour les prochaines semaines, mais travailler au jardin n'est jamais autre chose qu'un vrai bonheur surtout lorsque la nature foisonne le printemps revenu... je vous abandonne à la douceur d'un rayon du soleil et d'une jolie abeille venue butiner un hypothétique pollen.


@ bientôt au jardin

jeudi 20 septembre 2012

Le temps des petites graines

Non, je vous rassure je ne suis pas enceinte et fort heureusement, la nature de ce côté là a été féconde pour moi et je ne compte pas remettre le couvert... vu mon grand âge ce serait une incongruité ! Bref, cet été j'ai eu le bonheur d'avoir (tardivement d'ailleurs) de jolis tournesols nains qui ont joliment décoré mon petit potager, semés en godets au début du printemps je les avaient vu pousser, dardant leurs petites feuilles vertes vers la lumière.


Mais le printemps ayant été particulièrement pluvieux, l'été quant à lui n'ayant pas été aussi chaud que prévu ni même très ensoleillé, les fleurs ont eu du mal à s'épanouir. Malgré tout j'ai pu récupérer 4 magnifiques fleurs remplies de graines et après une période de séchage dans la serre ou les quelques éclaircies ont fait monter la température au delà de 25°, j'ai mis ces petites graines dans un sachet de papier afin de les conserver pour l'année prochaine.

Une fois ces graines récupérées, je me suis inscrite sur un site spécialisé pour les échanges de plantes et graines du jardin, c'est ainsi que je suis entrée en contact avec Vanessa a qui j'avais demandé des graines de pavot... en fait de graines de pavot c'est une enveloppe grassouillette que j'ai reçu remplie de petits sachets étiquetés 


Par la suite elle m'a également envoyée deux autres grosses enveloppes avec des boutures de plantes et encore des sachets de graines, autant vous dire que j'étais ravie, elle m'a vraiment gâtée (merci Vanessa).  Maintenant il ne reste plus qu'à attendre le retour de la pluie (prévue cette fin de semaine) et de bonnes averses qui viendront je l'espère assouplir la terre, je pourrais ainsi planter toute cette future verdure en pleine terre pour en découvrir la beauté au printemps prochain.

dimanche 2 septembre 2012

Epidendrum ilense

EPIPENDRUM  ILENSE


Photo mars  2011


Botanique
Température de culture préférée : Tempérée à chaud
Humidité : Elevée
Lumière :  Elevée
Parfumé-e :  non
Mode de culture : délicat
Arrosage : à l'eau de pluie uniquement
Prix :  ----
Fournisseur : La Canopée
Quelques conseils de culture  ici


J'avais fondu littéralement devant ses jolis tutus frangés à la couleur de sucre glace et de rose verdâtre fané. Achetée lors de l'exposition de Vaucelles il y a plusieurs années elle m'avait éblouie par sa floraison délicate et c'est toujours avec bonheur que je la regarde fleurir... 

Epipendrum ilense  en bouton - photo août 2012


Elle a toujours été installée dans de la sphaigne mais cette année en voulant lui donner un mode de culture différent je l'ai transplantée dans un mélange de copeaux de bois de moyenne granulométrie, de copeaux de liège et de billes de vermiculite, quelques billes d'argile pour aérer le contenant, cela a semblé lui plaire puisqu'elle a, quelques semaines plus tard, commencée à sortir des petits boutons floraux

  
Je lui mets très peu d'engrais et je l'arrose essentiellement à l'eau de pluie, habituellement elle pose sur le plan de travail devant la fenêtre mais cette année je l'ai installée sous la pergola, à l'abri du soleil et de la chaleur  elle a émis presque tout de suite de belles feuilles bien vertes qui feront à terme de belles cannes d'où émergeront les prochains boutons floraux.

Cette orchidée est en règle générale délicate de culture mais si elle se plait elle fleurira d'abondance et toujours en émettant des bulles de sucs à  la base des fleurs, c'est ce qui fait, en plus de ses pompons, un très beau spécimen à la floraison spectaculaire

Une petite dernière pour vous faire rêver